Valises: cabine, rigide... Laquelle choisir pour partir en voyage?

22/07/2019 à 07:00

C’est un pilier du voyage. Et pourtant, à moins d’avoir expérimenté un désastre lié à un bagage défectueux, la majorité d’entre nous attrapons la première valise venue à la robe colorée ou au prix attractif. Voici les conseils du Figaro pour faire le bon choix, selon que vous en aurez l’usage pour un saut de puce ou un déplacement plus long, un voyage d’affaires ou d’agrément.

Dans les gares et les aéroports, le tacatacatac des roues de valises s’est imposé comme les stridulations des cigales en Provence, interrompu seulement par les grognements des certains contre leur propre bagage, pour une roue arrachée, une fissure dans la coque ou bien une poignée télescopique qui refuse de se rétracter. Longtemps réduite au statut d’achat opportuniste et de nécessité, la valise passée du statut d’équipement à celui d’accessoire, est maintenant un investissement mûrement réfléchi. Que vous voyagiez dans le cadre de votre travail, ou que vous soyez un globe trotteur insatiable, voici les conseils du Figaro afin de choisir la valise idéale pour vous accompagner dans vos pérégrinations.

Les questions à se poser quand on choisit une nouvelle valise:

Une valise pour quel besoin?

La première question à se poser lors de l’achat d’un bagage est son utilisation principale. Pour des longs congés ou pour de courts voyages d’affaires? En business ou en éco? Sur une compagnie nationale ou une low cost? Les compagnies low cost ont en effet des limites drastiques sur les tailles de bagages en cabine, là où un billet business chez Air France permettra de s’affranchir de cette contrainte. Sur un bagage en cabine, privilégiez plutôt les dimensions et le poids. Sur une valise en soute la robustesse est à privilégier.

Quels matériaux?

Les sondages des bagagistes sont formels, le premier critère de choix d’une valise est sa robustesse. Les usagers veulent des bagages solides et durables. Les valises rigides ont la cote. Si les valises en aluminium offrent la meilleure résistance aux chocs, leur poids et leur prix peuvent être un frein (détails ci-dessous). Les valises en polypropylène offrent le meilleur ratio robustesse, poids et prix. Les valises en polycarbonates sont certes plus résistantes mais aussi plus lourdes et plus chères. Évitez à tout prix les valises rigides en thermoplastique de type ABS (Acrylonitrile-Butadiene-Styrene). Les coques réalisées en ABS peuvent se fissurer facilement. Pour les valises souples, privilégiez les modèles enduits à l’aide de téflon ou polyuréthane afin de garantir leur imperméabilité. Enfin, le nylon balistique (Nylon 800D, développé pour usage militaires) sera le meilleur choix en termes de robustesse et de résistance à l’usure, les tissages en cordura restent un bon compromis, mais fuyez le polyester.

Quelles roues?

Les modèles à quatre roues sont multidirectionnels là où les modèles à deux roues ne permettent que de rouler en ligne droite. Privilégiez les modèles quatre roues et les roues doubles qui assurent une meilleure stabilité et longévité. Les modèles en polyuréthane sont les plus robustes, idéalement avec un gommage externe pour atténuer le bruit sur les surfaces non planes. Les roues étant l’un des points d’usure principal des valises, il est préférable de choisir un modèle où ces dernières sont vissées et non pas rivetés. Cela facilitera leur éventuel remplacement.

Quels autres critères?

Au niveau de la poignée télescopique, vérifiez avant tout qu’elle coulisse correctement et qu’elle correspond à votre taille, aussi bien en usage vertical que diagonal. La prise en main doit être agréable. Monocylindre ou bicylindre, dans les deux cas assurez-vous que l’armature est robuste et que le coulissement se déroule sans à-coups. Les sangles de compressions sont quasiment devenues une fonctionnalité de série sur l’ensemble des modèles de valises, mais vérifiez que ces dernières ont des attaches en métal ou en polyuréthane. L’accessoirisation des valises devient un critère différenciant non négligeable, ce que des marques de luxe comme Tumi ont bien compris en proposant des dizaines d’accessoires, du cintre porte costume à la pochette intérieure pour séparer les vêtements. Pour le voyageur hyperconnecté, des modèles commencent à proposer une prise usb en façade de bagage reliée à une batterie à l’intérieur afin de pouvoir recharger ses appareils sans avoir à ouvrir ce dernier.


5444
394